jeudi 18 avril 2024

J'ai de la chance j'habite à Thouars

 


Place du 4 août à Thouars,  la poésie toute simple des routes buissonnières. L'herbe folle prend le dessus sur les interdits. C'est joli, gentil, et cela ne coûte pas un sou.

Les chanceux habitent à Thouars  !

Le roi n'est pas notre cousin.

mercredi 17 avril 2024

Histoire de crosse

 


Quand on se trompe on  peut dire "au temps pour moi", écrit de cette façon, car l'origine de cette expression est militaire. Lorsqu'une erreur est commise lors de la présentation des armes, il faut recommencer au début et obéir à l'ordre " au temps pour les crosses". On remet la crosse au sol pour renouveler le mouvement. C'est donc ainsi qu'il faut écrire l'expression.

Si on écrit "autant pour moi" c'est pour avoir la même chose, votre amie commande une bière et vous dites "autant pour moi".

Bon ... on s'en fout un peu, non ?

 

mardi 16 avril 2024

L'amant n'était pas dans le placard.

 


- "Je suis sûr qu'il est là ce fumier de Marcel !"
Robert ouvre l'armoire devant sa femme allongée seule sur le lit en petite tenue. Mais il ne trouve personne, il découvre un escalier qui descend. Il n'ose pas franchir la frontière de ce monde inconnu. Il a peur. Sa femme esquisse un sourire moqueur.
Voilà tout.

lundi 15 avril 2024

Arme absolue

 


En ces temps les habitudes avaient changé, il était très mal vu de tuer. Aussi les guerres avaient pris une autre tournure, on ne combattait plus qu'à coup de gaz joyeux. Ce produit faisait rire et rendait heureux au point que toute agressivité tombait en poussière. Le vainqueur est celui qui riait le plus. Alors on faisait la paix autour d'un bon verre.
Voilà tout.

dimanche 14 avril 2024

Une belle langue

 


Dans cette tribu au fin fond des plaines herbeuses et venteuses, la langue des autochtones avait une particularité. 
OUI se  disait "GLUM" 
et NON se disait " GURTUBISTRATRICHOPALOIROIMUNISTREAZPOUNZER". 
Autant dire que personne ne disait non. Et cela introduisait une sorte de paix et de douceur constante chez ces gens charmants.
Voilà tout.

samedi 13 avril 2024

La phrase romanesque

 


Est-ce qu'on dort au paradis ? Si oui peut-on y faire des cauchemars ? Comme travailler* par exemple.

(Balthazar Forcalquier)

* L'origine du mot travail est ... torture.


vendredi 12 avril 2024

L'aphorisme de la semaine

Si il y a une formule qui m'agace c'est "avec modération" ; aime-t-on avec modération ?

(Balthazar Forcalquier)

jeudi 11 avril 2024

J'ai de la chance j'habite à Thouars

Photo : I. Cortot

                                A Thouars nous avons souvent, l'été, des couchers de soleil somptueux. Le ravissement est gratuit en plus. Le bon endroit pour en profiter pleinement c'est de se placer au dessus du Thouet à proximité des écuries du château. C'est si beau qu'on pourrait organiser un festival des couchers de soleil. Par exemple la ville installerait des gradins et une petite sono dans la cour des écuries. Pour éviter les bavardages des spectateurs et pour profiter pleinement du spectacle, des bénévoles à tour de rôle viendraient mettre la musique de leur choix, ce serait leur privilège : Bach,  Hendrix ou musette. En échange le bénévole accueillerait les spectateurs, puis veillerait à fermer la grille quand tout le monde serait parti. On peut même prévoir un vin d'honneur municipal le samedi.

Les chanceux habitent à Thouars  !

Le roi (soleil) n'est pas notre cousin.

mercredi 10 avril 2024

Argument divin

                                     

Fais pas ci, fais pas ça ... Les vieux sont lassants et manquent d'audace. 

Alors on peut tenter cela : citer l'évangile de Matthieu chapitre 9 verset 17 : " On ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement les outres se rompent et le vin se répand." Tout est dit : les vieux cons ne peuvent comprendre les idées neuves. Et hop là !

mardi 9 avril 2024

Merci mamie

 

Ludivine avait une grand-mère charmante et fantasque, spécialiste du tricot et notamment du cache-col. Un jour de Noël elle offrit cet accoutrement à sa petite-fille. " J'aimerais que tu le mettes toujours cela me rendrait si heureuse, jure le moi." Pour rire Ludivine promit. Mais dans la seconde la mamie mourut soudain. Ludivine avait donné sa parole, elle porta donc cette défroque énorme durant cinq ans, tous les jours, été comme hiver, jusqu'à usure complète. Cette belle fidélité fit les gros titres de la presse internationale, des millions de gens furent émus. Et Ludivine qui était une chanteuse à peine connue dans les bals de son village devint une immense vedette. Mamie était vraiment merveilleuse !

Voilà tout.