Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

dimanche 12 juillet 2015

J'applaudis à tout rompre


Lu dans "Le Voyage des Morts" de François Augérias, cette évidence dévoilée.
A ceux qui doutent : allez au musée Branly.






"Picasso a désactivé les totems" dit aussi mon ami Zimboum


Autre réalité, dans le même livre sulfureux :
" Je ne connais aucun bordel aussi admirable que celui d'Agadir ; à flan de colline, un vrai village de ciment peint en blanc, une centaine de loges pour les femmes.(...) Chaque femme avait la radio (...)Et sur tout ça : la musique. Radio-Maroc. Le Caire ; des voix de femmes arabes, hantées, des appels hurlés au son des violons sur la splendeurs des nuits. Pas un français au bordel, à cause des attentats. Un élan de vie, de passion, plus chanté dans les entrailles que dans la gorge ; comment a-t-on pu croire qu'un peuple avec une pareille musique accepterait la domination de l'Occident ?"




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire