Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

mardi 28 juillet 2015

La jouissance du monde 26 (II)





Avec ce boulot je ramène des suppléments de soupe à la maison. Hier j'ai été rossé par un SS, il arrivé derrière moi et je ne l'ai pas vu. J'aurais dû enlever ma casquette en signe de déférence. Il m'a asséné un coup de cravache derrière la nuque. Il a hurlé comme hurlent ces gens, son chien m'a mordu à la jambe comme il me donnait un violent coup de bottes dans la poitrine.

Depuis je boite et je crois avoir deux côtes cassées, ce n'est pas facile pour pousser la brouette, et lever les briques.

Des fois je vais sur le pont qui enjambe la rue ... cette rue ne fait pas partie du ghetto.

On peut y voir circuler des gens libres qui vont et viennent à leur gré, c'est très beau à voir. Ils poussent des enfants dans des berceaux. Au ghetto il n'y a pas de berceau, mais plein d'enfants qui piaillent dans tous les sens. Ils sont chapardeurs comme des chats!

Mais j'ai eu du pain ce matin, et ce soir j'en ai donné un gros morceau à Lipaz dont les joues se creusent un peu. Elle s'est penchée et elle m'a donné un baiser, un vrai, bouche contre bouche. C'est notre premier baiser d'amour. C'était dans la rue Tadeusz Kościuszko, devant le n°21. On n'oublie pas ça .
(A suivre)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire