Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

vendredi 31 janvier 2020

L'aphorisme de la semaine

J'ai croqué dans la galette,  paf ! j'ai brisé ma couronne avec la fève, mais je suis devenu roi ... quel paradoxe !
(Balthazar Forcalquier)

mercredi 29 janvier 2020

Expérience simple


Sur la porte du cinéma de Thouars, sans doute pour favoriser la vision double, comme une expérience du cinéma en relief en somme.

lundi 27 janvier 2020

Tout est vrai (ou presque) 2

Je ne donne plus mon sang. Je secrète en moi-même une drogue. Le dernier transfusé a couru sur l'autoroute tout nu en criant " bêêêêê" ! Je suis marqué à l'encre rouge ! ( pas vraiment vrai)



dimanche 26 janvier 2020

TOUT EST VRAI (ou presque) 1

L'autre jour je vais à la piscine de Thouars et la caissière me demande :
" c'est pour vous baigner ?" (Vrai)




samedi 25 janvier 2020

La phrase romanesque


Vous n'avez pas le temps de lire ? La phrase romanesque est là pour vous aider, elle est vite lue et votre imagination fait le reste tout au long de la semaine.


Si j'habite au 11 et que j'inverse les chiffres, personne n'y verra que du feu !
( Balthazar Forcalquier)


vendredi 24 janvier 2020

L'aphorisme de la semaine

Quand il pleut les poissons s'en foutent ... mais à point que vous n'imaginez pas !
( Balthazar Forcalquier)

jeudi 23 janvier 2020

Ils battent le pavé

Rebelote ce vendredi  11 h devant le théâtre de Thouars


Un nom commençant par "Z"








aquarelle de Christian Seguin.

Le colonel était gras il somnolait et suait sous un frêne. Il avait gardé ses bottes de cuir impeccables qui miroitaient au soleil. Il nous avait puni parce que dans la débâcle nous avions négligé de nous épousseter. Nous attendions donc en plein soleil qu'il achève sa sieste. Une ordonnance tentait d'agiter au-dessus de lui une carte couverte de flèches rouges comme un éventail (c'était elle - l'ordonnance - qui avait astiqué les bottes du colonel). C'est cela être un chef. 
Un bruit atroce sortit soudain du ciel, l'ombre d'une croix et une déflagration, mon voisin n'avait plus de tête et mon ventre ouvert laissait glisser des serpents alanguis. La dernière chose que j'entendis était cet ordre, celui du colonel " agitez le drapeau blanc ! Je me rends !"
Hélas nulle étoffe blanche dans ce régiment qui saignait. 
Alors, je vis le colonel pâle faire glisser son froc de cavalier, retirer son caleçon, et courir en bottes impeccables, en le secouant, avant qu'une balle ne lui fasse éclater la tête. Puis les chars écrasèrent ce qui restait de nous. 
Il est mort impeccablement en héros dit le monument au mort, il est en tête de la liste en dépit de son nom qui commençait par un "Z".

Voilà tout.

mardi 21 janvier 2020

Le plus difficile

Dessin de Topor

Dans la littérature, le plus difficile est d'écrire des textes érotiques. Il faut éviter tous les pièges grossiers, les facilités grivoises. Autant passer dans un champ miné. Si on met le pied sur un détonateur on ne peut plus bouger. Certes c'est un instant d'absolue existence, mais cela ne dure pas. BOUM !

lundi 20 janvier 2020

Cruelle désillusion


Dessin : Topor



Un jour,  je me souviens, c'était un mardi. Un mardi de révolution. Nous étions derrière la barricade. Elle est venue lentement avec un sourire à abattre les tyrans. Elle est passée devant nous lentement. J'ai laissé tomber mon fusil. Elle a gravi les pavés de ses fins pieds nus. Elle est apparue dans la lueur du jour. En face quelqu'un a tiré. 
Elle ne fut pas même blessée. Elle a continué. Elle est descendue de l'autre côté de la barricade. Puis elle a couru en hurlant
" Ne tirez pas ! je suis avec vous ! Vive le chef ! "
C'était il y a longtemps, je n'ai jamais oublié. ce jour là mon visage est parti en paillettes. 

Voilà c'est tout. 

dimanche 19 janvier 2020

Canonisation ? pourquoi pas ?





Pour être béatifié  il faut avoir fait au moins un miracle, et plusieurs pour être canonisé ( ce qui ne veut pas dire boire des canons) . Quand on est béatifié on est "bienheureux", quand on est canonisé on monte en grade on devient "saint".
Jeanne d'Arc a été béatifiée en 1909 puis canonisée en 1920. Il est passé de l'eau sous les ponts depuis sa mort en 1430. Le Vatican ne fait pas dans la précipitation. On lui attribue un beau miracle de son vivant : un bébé meurt. Il n'est pas baptisé. C'est bien embêtant. Jeanne arrive, hop, voilà le nourrisson ressuscité. On le baptise vite fait, et il meurt tout de suite après. 
On n'a pas tenu compte de cette belle histoire pour en faire une sainte, on a préféré trois guérisons miraculeuses qui lui ont été attribuées au XIXe siècle ( elle est morte au XVe) . On vous dit : le temps et le Vatican c'est deux choses différentes.
Ceci pour vous dire que moi je veux bien être canonisé. Des miracles ? J'en fais ! Par exemple je peux écrire vert ... ou même rouge avec de l'encre bleue. La preuve : la voici (suivez la flèche)



Vert
ou même
Rouge

C'est pas miraculeux ça ?

Voilà c'est tout !


samedi 18 janvier 2020

La phrase romanesque

Les riches ont des numéros de téléphone très longs, alors que nous, nous n'avons que SVP 11 11 !

( Balthazar Forcalquier )


vendredi 17 janvier 2020

L'aphorisme de la semaine

Quand on écrit il arrive que l'on se blesse moins que lorsqu'on bricole.
( Balthazar Forcalquier )

mardi 14 janvier 2020

Moins 20° à Thouars

une aquarelle signée  Christian Seguin



Cet hiver était terrible à Thouars. On pouvait traverser la rivière à pied sec, et pour puiser de l'eau un employé communal fut  envoyé pour entretenir nuit et jour un trou dans la glace. Il y perdit ses doigts avalés par un silure flegmatique. Le bois vint à manquer. Des arbres du parc Imbert étaient abattus et débités en bûches. Le bois qui n'avait pas séché, enfumait les masures. Bressuire gardait pour elle les bouses de vaches qui brûlent bien mieux qu'un saule pleureur. Martine tentant d'arracher à la barre à mine dans son petit jardin quelques topinambours fit soudain jaillir une mince source de pétrole ! Elle fit fortune en une semaine ! La presse titrait " Thouars a des idées et du pétrole".  C'est vrai que les idées il y en avait comme cette recette à base de sable moulu fin avec sa farandole de pavés. On avait froid et faim. Le député et le sénateur, réfugiés à Paris, compatissaient.

Le printemps arriva enfin. Martine ayant épuisé son gisement s'en alla vivre dans les îles là où le gel n'existe pas. On découvrit un jour, lors de travaux, qu'il n'y avait pas de pétrole ici, seulement une vieille cuve enterrée et oubliée dont le propriétaire avait fait le plein dans les années 1960 avant de mourir d'une soudaine attaque.
Bressuire stocke aujourd'hui encore les bouses de vache ... Le maire a dit dans la presse locale " après le réchauffement climatique : la glaciation. Et Thouars qui claquera alors des dents, et tentera en vain de rejoindre le "grand Bressuire" .

Voilà tout.

lundi 13 janvier 2020

Comment faire ?


J'habite au numéro 6 de ma rue, je trouve cela atrocement banal. J'aimerais l'échanger et habiter au 6544465465498499877196881647687687684767468164687687687687686787778412124776464852157. Comment faire ? Quelqu'un a-t-il une idée ?

dimanche 12 janvier 2020

Le saviez-vous ?

Nous avons ici un sénateur. Si ! Si ! Si !
Tiens ... faites un test. Ce soir demandez à la table familiale " au fait comment il s'appelle le sénateur ?"
Succès garanti, vous marquez 12 points d'un coup.
Un sénateur gagne 7.719 € bruts par mois. Et une douillette retraite au bout de six ans.
Ici il s'appelle ???????????????????????????????????


Il s'appelle

On apprend, en plus de son nom


Qu'il a été plus en vacances que bavard ( mots prononcés en vert).


A celles qui font les ménages et qui accompagnent les vieux aux toilettes, aux aide-soignantes, aux infirmières, aux pompiers, aux ouvriers, aux SDF : ça fait envie ? ou ça donne envie de faire la révolution ?

samedi 11 janvier 2020

La phrase romanesque


Vous n'avez pas le temps de lire ? La phrase romanesque est là pour vous aider, elle est vite lue et votre imagination fait le reste tout au long de la semaine.

Des décennies durant mon corps s'est occupé de moi, maintenant c'est moi qui m'occupe de lui.
( Balthazar Forcalquier)



mercredi 8 janvier 2020

Si j'étais ... (3)

Si j'étais une fille je m'appellerais ... Azélie, ou Malhoé, ou Sterenn, ou Olaya ... J'hésite. Que penser des mecs ? Ils sont drôles mais parfois lourdingues. Ils n'ont aucun sens de la vacuité ces barbares. Ils aiment le foot. Ils restent touchants comme des balourds dans un marais. Avec ma copine Nicoletta on en rigole souvent.




Pourquoi dire NON

Manif ce jeudi 11 h devant le théâtre à Thouars

mardi 7 janvier 2020

Réchauffement

Sapristi ! les primevères déjà dans le jardin en début janvier !

Demain manif !

Demain jeudi 9 janvier rassemblement 11 h devant le théâtre de Thouars


Une création de Benoist Rey


dimanche 5 janvier 2020

Le vendredi 13 recyclé

La communauté de communes du Thouarsais a su habilement évité les tracas. Suivant le sage précepte " qu'il ne faut pas être superstitieux parce que cela porte malheur " elle a retiré le vendredi 13 du calendrier qui fixe les dates de collecte des ordures.  Deux vendredis 13  ont été recyclés en vendredi16 ! Quel talent !





samedi 4 janvier 2020

La phrase romanesque

Vous n'avez pas le temps de lire ? La phrase romanesque est là pour vous aider, elle est vite lue et votre imagination fait le reste tout au long de la semaine.

Je me demande ... si une année faisait 8.541 jours, ou  même seulement une demi-heure ... Est-ce qu'on s'en apercevrait ?
(Balthazar Forcalquier) 



mercredi 1 janvier 2020

Bach pour bien commencer

J'ai lu jadis une biographie de Bach (signée Roland de Candé), en réalité on ne sait pas grand chose de sa vie ordinaire, quotidienne. Mais on a retrouvé des factures de bon vin à son nom, et beaucoup de vin. Ce qui me le rend encore plus sympathique. (Comme Jésus qu'on accusait d'être un ivrogne et un glouton  Matthieu 11 /16-19 et qui transforme l'eau en très très bon vin Jean 2 /10).

J'aime bien aussi cette récréation qu'il  (Bach) s'accordait à Leipzig où il composait une cantate sacrée pas semaine ! et pour se détendre écrivait en plus une cantate profane, de temps en temps,  pour la jouer avec ses potes au café Zimmermann.

Le café Zimmermann à Leipzig



 Pour la joie et commencer l'année la BWV 29 me semble bien


par Masaaki Suzuki bien sûr !