Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

lundi 21 janvier 2019

Cela mérite d'être dit

On dit facilement que Blaise Cendrars était de droite ... sans être certain qu'il appartint à un bord politique. Pourtant ...
Un journal d'extrême droite l'envoya en reportage à la frontière espagnole en 1936/37 pour prouver que la France envoyait des munitions en secret aux forces républicaines espagnoles. Après avoir bien maraudé dans la région, il revint avec une belle note de frais et un reportage dans lequel il affirmait n'avoir rien découvert, si ce n'est une boite de cartouches vide dans un wagon oublié sur une voie de garage. Le journal ne publia pas le reportage qui n'entrait vraiment pas dans sa ligne éditoriale.



C'est donc avec un plaisir comblé qu'en arpentant la "Banlieue de Paris" illustrée par Doisneau j'ai lu ceci : "(les ouvriers) ont le droit de vivre et n'ont rien à perdre. Ils bougent et agitent leur juste revendication. Le prolétariat gagne pas à pas. Le sort des grands bourgeois me semble réglé d'avance.( ...) Je me souviens d'un gros bourgeois qui habitait dans un des somptueux immeubles qui donnent sur le boulevard Lannes(...) il me tendait l'Illustration qui publiait des photos de la guerre civile d'Espagne " regardez- disait-il - A Barcelonne ils ont transformé leur poubelles automobiles en chars blindé! On ne devrait pas leur laisser de pareils outils entre les mains". C'était un gros négociant en coton que j'avais connu au Brésil. Un con"
Ah ! je t'aime Blaise !
Avec son chien "wagon-lit".

samedi 19 janvier 2019

La phrase romanesque

La correspondance entre Cambronne et le général anglais Colville s'est limitée à cinq lettres !
(Tedi)


mardi 15 janvier 2019

On peut mourir sans savoir cela (10)

Anagramme :  Certaines personnes pensent que l'anagramme de leur nom doit guider leur vocation. Ainsi André Rudigier au XVIIe siècle a fait l'anagramme de son nom en latin ( c'était la coutume). Ainsi Andreus Rudigierus devint arare rus dei dignus (digne de labourer les champs du Seigneur). Il s'engagea dans la prêtrise mais une connaissance, le savant linguiste Thomasius lui signifia qu'il y avait erreur : "le champ du Seigneur c'est le cimetière, et qui laboure mieux un c,imetière que le médecin ?" Rudigier devint donc médecin. Comme quoi l'anagramme n'est pas une science exacte.
On connaît aussi Salador Dali qui devient Avida Dolllars.
Mais on ne trouve rien avec Balthazar Forcalquier : rien c'est ma destinée.

Cheni signifie désordre en Suisse

lundi 14 janvier 2019

On peut mourir sans savoir cela (9)

Année :  même au-delà de la Renaissance le temps passé n'eut guère d'importance.
Au XVIe siècle les gens ne connaissaient pas exactement leur année de naissance. Rabelais ne savait pas trop quand il était né, Luther ... pareil. On se souvient juste de la période : au temps des foins, des blés, de la vendange, de la neige ... Et souvent la mère se souvenait de l'heure... mais l'année ?
Une dame disait avoir 40 ans , on aurait eu tort de ne pas la croire, voilà plusieurs années qu'elle l'affirmait.
En 1539 l'ordonnance de Villers-Cotterets(1539) obligea les curés à tenir un registre exact des baptêmes.
"Quel âge avez-vous ? ""Heu ... à partir de quand ?"

Pas baptisé : pas né !


dimanche 13 janvier 2019

Pas de chance




Musique pour accompagner la lecture puisqu'elle a suivi l'écriture

Dessin : Al Margens

Gilbert était marionnettiste. On a du mal à le croire mais c'est un métier comme un autre. Un jour de retour d'une tournée assez minable ( il faut bien le reconnaître) il doubla un camion jaune et s'encastra dans un arbre déjà bien fatigué et tout balafré. Au réveil, à l'hôpital, il se réveilla manchot.
Après rééducation il parvenait à boire la moitié de son bol de soupe et à mettre le reste du bouillon sur sa chemise. On considéra que c'était déjà une belle réussite. Il rentra chez lui ( il habitait seul) et travailla sa voix. Il devint bruiteur pour les pièces de France Culture entre 2 et 3 h du matin. Il était capable de reproduire le son d'un porte qui ne claque pas, le froissement voluptueux des draps, le "flap" mou d'une soupe qui tombe de la lèvre. Il était vraiment très doué et même, on peut le dire, très demandé.
Un jour, un banal coup de froid s'envenima en angine carabinée et chronique. Il perdit sa voix. Que faire sans voix et sans main : il s’entraîna, et comme décidément tout lui réussissait, il devint marathonien.
Ah je vous entends d'ici : "il se fit renversé par un train et devint cul de jatte". 
He bien pas du tout ! 
Il devint marathonien et décrocha même une médaille de bronze régionale en Aquitaine.
C'était vraiment un gars bien,  contrairement à vous méchantes langues !
Voila c'est tout.