Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

mardi 30 avril 2019

Parce que aujourd'hui on peut aller pique-niquer, on l'a gagné de haute lutte


En joue !

Dessin de Topor

Ah oui c'était un beau fumier ce capitaine Gropié. Un salaud. Il aimait commander les pelotons d'exécution. Il avait trouvé cette cruelle plaisanterie. Quand le condamné réclamait un bandeau avant d'être fusillé il sortait un large mouchoir sur lequel il avait peint des yeux. Et cela le faisait rire.
Il est mort écrasé par un char lors d'une manœuvre. Il a gueulé mais le conducteur ne l'a pas entendu. Enfin ... si ... " j'ai entendu : MAMAN ! mais j'ai pensé que c'était le mitrailleur qui me faisait une blague" a-t-il dit.
Voilà tout.

lundi 29 avril 2019

L'effet inattendu d'un lilas

Dessin de Topor

Il n'avait jamais voulu porter de lunettes. Il avait toujours eu du mal à évaluer les distances. Quand il jouait au volley il sautait à côté du ballon en hurlant "j'ai ! j'ai !", et plus personne ne voulait de lui dans l'équipe. Quand il voulait embrasser une fille souvent il se retrouvait avec les lèvres contre le mur. Bref la vie devenant insupportable il voulut se pendre... Et puis au dernier moment un effluve de lilas lui redonna le goût de l'existence ( heureusement c'était le printemps). Il voulut se dégager de la corde... C'est trop bête.
Voilà tout.


Exhumation (2)

Pour ceux qui n'étaient pas là au début, une chose stupéfiante !


Ah le soleil pousse son museau


dimanche 28 avril 2019

Le pouce se rebelle

Dessin de Topor

Un beau jour d'avril 1994 - parce qu'il devenait un homme - il cessa de sucer son pouce. Il avait dix ans et quatre mois. Mais il lui arrivait d'avoir peur, par exemple quand le prof de maths rendait les copies ou quand il voyait à la télé un reportage sur le Rwanda . Il se mordait alors les quatre doigts ( de l'index à l'auriculaire ). Le pouce devint jaloux et le fit savoir !
Voilà tout.

Avec un drapeau

Photo de JLCH



Bon je l'avoue, je ne fréquente guère les "cérémonies patriotiques". Mais je vais toujours, ou presque, à la cérémonie en hommage aux déportés, ici à Thouars ; c'est toujours le dernier week-end d'avril, une date qui correspond en gros à la libération des camps. J'y vais par amitié (c'est mon affaire).
Bref.
Parmi les drapeaux inclinés autour des gerbes, l'un d'entre eux étaient aux couleurs de l'Allemagne ! J'interroge les familles des déportés : elles s'étonnent aussi de ce pavillon ... un peu bouleversées, et timides.
Je me dis alors que le hasard est fort ( si c'est lui) et que le temps apaise sans effacer. Et j'ai pensé à la rose blanche (https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Rose_blanche) et à Sophie (https://www.herodote.net/22_fevrier_1943-evenement-19430222.php).

Et je me dis que, finalement, c'est beau, les nazis auraient détesté voir le drapeau de leur foutu "Reich"  incliné devant leurs victimes.
Et à la fin qui c'est qui gagne ? PAS EUX ! JAMAIS !


samedi 27 avril 2019

La phrase romanesque


Vous n'avez pas le temps de lire ? La phrase romanesque est là pour vous aider, elle est vite lue et votre imagination fait le reste tout au long de la semaine.

NE BUVEZ PAS MES PAROLES ELLES SONT ALCOOLISÉES !


( Balthazar Forcalquier)


vendredi 26 avril 2019

mercredi 24 avril 2019

Art con-contemporain




Une cabane de pêcheur perchée au-dessus d'une vigne à Saint-Jean-de-Thouars. Certes c'est moche, mais la question qui saute aux yeux est : " mais où ont-ils trouvé un rose aussi laid ?

Le thème est "la mer à Thouars" Les touristes vont être déçus s'il cherchent la plage.


mardi 23 avril 2019

Concours de mensonge

Ici débute le concours du mensonge, c'est à celles et ceux qui feront le plus gros et le plus beau. A vos imaginations et à vos plumes !


Je commence :

Un  jour je me suis déguisé en fille et un gars boutonneux m'a dragué toute la soirée !
(Balthazar)

dimanche 21 avril 2019

Je suis solidaire



Moi je suis solidaire, désormais j'opte pour l'hôtel de la gare de Thouars !  



Et j'invite les vedettes à en faire autant.

samedi 20 avril 2019

La phrase romanesque


Vous n'avez pas le temps de lire ? La phrase romanesque est là pour vous aider, elle est vite lue et votre imagination fait le reste tout au long de la semaine.


Je pense parfois à ce gros porc de notaire qui disait : "au moins la femme de ménage travaille à l'abri".

(Balthazar Forcalquier)


mercredi 17 avril 2019

Folle confiance

Pour la musique lancer la vidéo puis lisez 







dessin Louie Travis
Oui ... Bon ... cet enfant n'était pas beau. Certes, aucun peintre, aucun sculpteur ne l'aurait pris pour modèle. Mais c'est justement parce qu'il est difficile, pour ne pas dire impossible de traduire l'absolue vulnérabilité, la confiance folle, le besoin de bisous, l'envie de câlins, et plus encore l'interrogation, ou mieux ce sentiment de n'avoir jamais croisé un miroir et qui vous permet d'avancer sans même deviner la raillerie. L'enfant qui boite avance quand même. Qui à part Louie Travis sait dessiner cela  ? Mais Louie Travis n'est pas un humain il s'est échappé d'un trou noir alors que le gardien, par mégarde, avait oublié la clef dans la "non-serrure".

mardi 16 avril 2019

La vraie question

Pour la musique lancer la vidéo puis lisez 


Dessin : Louie Travis

Des fois on a des idées qui s'échappent comme des incendies. Elles vous consument et brûlent tout sur leur passage. Elles allument d'absurdes paroles qui vous fâchent avec ceux que vous aimez. Mais que savent-ils? Eux ? De ces vents incandescents qui font bouillir votre cervelle ?
Le charme n'est rien, ni l'excuse.
La vraie question est ailleurs.
La vraie question c'est : POURQUOI ?

lundi 15 avril 2019

Exercices spirituels

Le catholicisme est bon pour la circulation sanguine


L'islam est bon pour le dos 


Le judaïsme est bon pour éviter les courants d'air



J'ai opté pour une autre voie   :





dimanche 14 avril 2019

Très British

Gilbert Keith Chesterton a écrit une suite de petits textes plaisants sous le titre "Petites Choses Formidables". Il dit aimer la France et les Français  :
" Nos défauts ( ceux des Anglais) sont exactement et dangereusement opposés à ceux des Français. (...)Ce peuple a une tendance naturelle à se sentir à la veille de quelque chose - la Saint-Barthélémy, la Révolution, la Commune ou le Jour du Jugement. C'est ce sens de la critique qui rend la France éternellement jeune. Elle passe son temps à abattre et à reconstruire. La France a toujours été au bord de la dissolution. Elle a trouvé la recette de l'immortalité : elle meurt chaque jour."

Chesterton 1874/1936

samedi 13 avril 2019

La phrase romanesque

Vous n'avez pas le temps de lire ? La phrase romanesque est là pour vous aider, elle est vite lue et votre imagination fait le reste tout au long de la semaine.


Il faut absolument que je répète ma spontanéité !
(Balthazar Forcalquier)


lundi 8 avril 2019

La preuve incontestable


Ceux qui veulent du pain n'ont pas intérêt à voter à droite, et puis c'est tout !

dimanche 7 avril 2019

Là je dis : "Bravo"


Le plombier zingueur qui a fait le tour de la glycine ( commune de de Sainte-Radegonde) au lieu de jouer de la tronçonneuse mérite la médaille d'or de la délicatesse.

samedi 6 avril 2019

La phrase romanesque

Vous n'avez pas le temps de lire ? La phrase romanesque est là pour vous aider, elle est vite lue et votre imagination fait le reste tout au long de la semaine.

Je croise ce panneau : " avant d'arriver au Tout passez par le néant", je me dis alors : " je suis sur la bonne voie".
(Balthazar Forcalquier)


C'est le week-end Béranger


mardi 2 avril 2019

Stupéfiant art contemporain


Au vernissage d'une exposition d'art contemporain on a croisé des coupes remplies ... d'eau . A THOUARS ! De l'eau dans un vin d'honneur... ici ...  à Thouars ! On a déjà du mal à comprendre l'art contemporain mais là ... on plonge dans les abysses.

lundi 1 avril 2019

Mémoires de matelas


Matelas qui étiez complices de tant de tendresses, de soupirs aimants, vous voilà jetés et méprisés. Plus personne ne veut de vos souvenirs ... quel monde fou !