Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

dimanche 29 septembre 2019

J'ai sur rester simple (24)

 A lire comme une sorte de roman moderne.

L'autre je croise un étranger qui veut apprendre notre langue … Comment lui dire que « à jamais » cela veut dire « toujours » ? Comment lui dire que « moi non plus » cela veut dire « moi aussi » ?

Par exemple : « je ne suis pas raciste », je réponds « moi non plus » c'est à dire « moi aussi je suis comme toi … pas raciste »...,Comment lui dire que amour, orgue et délice deviennent féminins au pluriel ? Comment lui dire que dans la phrase « ils se sont donné rendez-vous » on ne met pas de « S » à « donné, » mais que dans la phrase « ils se sont donnés l'un à l'autre » il y a un « S ». Bon … je me dis qu'avant le rendez-vous ils n'ont pas fait « crac-crac » et qu'après s'être donnés l'un à l'autre, ils risquent d'être plus de deux… mais je ne suis pas sûr  que ce soit la bonne règle grammaticale, d'autant plus que la grammaire n'a rien à voir avec le sexe. Enfin je crois … sauf au pluriel … peut-être … Tout ça c'est des mystères, comme ces choses qui ne s'usent jamais, par exemple : les bénitiers. Ça c'est un truc auquel j'ai pensé quand l'été est tombé un dimanche, c'était bien parce que tout le monde a pu en profiter.
( A suivre)




Aucun commentaire:

Publier un commentaire