Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

mercredi 11 septembre 2019

J'ai sur rester simple (15)

 A lire comme une sorte de roman moderne.

Si maintenant je passe du coq à l'âne c'est pour vous donner une recette de cuisine, pas pour le plaisir, vous pensez bien :
Steak d'Alien à la R2D2
- Prendre un alien de 3 à 5 ans.
-Prélever les deux tentacules au sommet du crâne et les faire revenir à la poêle dans une huile de vidange millésimée ( si possible celle d'un vaisseau ayant fait le voyage sur Jupiter à cause de son délicieux goût de gaz rare).
- Flamber le tout au kérosène.
Servir tiède avec un grand verre de Zarbith bleu ( si possible du 2178, ou 2254 ).
Sinon il y a plus aisé :
La recette du pot au feu "tête de con"
Trouver une belle tête de con ( ce n'est pas le plus difficile, commencez par regarder votre voisin ), ouvrez la en deux ; ne cherchez pas la cervelle il n'y en a pas ou très peu. Conservez les yeux dont le regard a toujours été vide et la langue qui relaya une pensée creuse, le goût de ces organes est peu prononcé mais assez délicat ; il n'y a d'ailleurs que cela de fin dans une tête de con. Ajoutez du chou, des navets, des pommes de terre, du poireau. Une tête de con ne sera pas dépaysée en compagnie de légumes. Laisser mijoter trois heures à feu doux, servir avec de la moutarde forte. Ne redoutez rien : bien bouillie la connerie a perdu toute sa toxicité.

Mais ce n'est pas des plats pareils qui vous redonneront le moral. Vous j'sais pas, mais moi j'ai le moral dans les chaussettes, et en plus elles sont sales les chaussettes.

Je suis en friche, et vous ? Vous êtes cultivés ?
( A suivre si ça se trouve)




Aucun commentaire:

Publier un commentaire