Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

mardi 17 mai 2016

MENTEUR XI

Chrysostome attendait la deuxième question. J'étais ivre et j'avais oublié ce pourquoi j'étais déjà venu...
_ Heu...
_ Ressers-nous à boire.
Nous bûmes et la divine clarté illumina mon esprit.
_ Ah oui ! Marc et Matthieu rapportent que tous les péchés seront remis... Heu je cite de mémoire : "En vérité,  Jésus le dit, tous les péchés  seront pardonnées aux fils des hommes, ainsi que les blasphèmes qu'ils auront proférés; mais quiconque blasphème contre le saint-esprit n'obtiendra jamais le pardon: il est coupable d'un péché éternel." Bon d'accord on peut tout faire sauf contre le saint-esprit. D'accord ?
_ C'est la vérité des évangiles.
_ Mais c'est quoi le péché contre le saint-esprit ?
J'attendis la réponse. Il faisait tout à fait noir. Je ne distinguais plus Chrysostome. Le temps passait. Et soudain je l'entendis qui ronflait. Le saint homme complètement bourré s'était affaissé et il roupillait.
Dégoûté, je ramassais mes quelques affaires et je partis dans les ténèbres, laissant là cet imposteur qui puait la vieille sueur.

Je retrouvais un village en bord de mer, un pêcheur voulut bien m'embarquer  sur une sorte de felouque en échange d'un coup de main.


 La mer était absolument calme et triste. Un matelot jouait du bouzouki en attendant que le vent se lève. Et nous buvions force raki.


Une nouvelle vie débutait. Le capitaine avait un vieux colt caché sous sa banquette et son second ne quittait pas un long couteau dont le manche était ficelé d'une vieille corde. On aurait dit l'un de ces couteaux d'égorgeur ramenés dans les tranchées par les troupes coloniales.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire