Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

samedi 21 mai 2016

La phrase romanesque



As-tu vu avec quelle hâte, quelle joie juvénile de chiot, 
le fil de l’aspirateur rentre dans son logement quand, 
de son pied mutin elle appuie sur l’enrouleur ? 

(Balthazar Forcalquier)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire