Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

samedi 5 novembre 2016

La phrase romanesque



Rares désormais sont les hommes qui sifflotent, à croire qu'il n'y a plus de vitriers.
(Balthazar Forcalquier)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire