Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

mercredi 30 novembre 2016


Une lectrice ( un peu admiratrice)  m'écrit :

Très cher Balthazar,

Oserais-je être indiscrète et vous demander comment travaillez-vous ? Dans quel cadre champêtre merveilleux, ou dans quelle bibliothèque toute panneautée de volumes en pleine peau et de marqueterie en bois de rose?

PS : veuillez trouver ci-joint un chèque de soutien de 50.000 €.



Réponse

Chère lectrice inconnue,

A l'exemple de Blaise Cendrars qui tenait le conseil de Guillaume Appolinaire : il faut écrire face à un mur nu. La fenêtre incite à la rêverie et non au labeur. J'ai - pour vous - photographié mon humble bureau qui est d'une simplicité monocale, comme vous pouvez le constater.
Merci de votre don. Je suis pour la gratuité totale, mais, comme le disait le père de Dédé ( un ami de Mazières-en-Gâtine) : " l'argent ne fait pas le bonheur, mais c'est bien utile pour faire les courses" Et j'ajoute, surtout au rayon du Duhomard!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire