Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

dimanche 13 novembre 2016

C'est toujours mieux que d'inventer la poudre



Octave Vendange était un chic type, serviable en diable, simple de manières et souvent d'humeur joyeuse. On aimait sa présence et même, parfois, les jours de grande solitude il arriva qu'on la recherchât. Mais dans son for intérieur Octave nourrissait un complexe. Une sorte de drame intime, ces nuisances que personne ne remarque et qui, pourtant vous dévorent de l'intérieur : il n'avait jamais aucune idée originale, pas la moindre lueur de chimère, pas le plus petit souffle de fantaisie.

Aussi pour signifier qu'il pouvait, éventuellement, avoir une pensée personnelle il imagina ce procédé : il se planta une bougie sur la tête ( il avait vu dans les dessins animés qu'une idée lumineuse était illustrée par une ampoule allumée).

Ce fut sa seule et sa dernière idée. Il mourut le soir même dans l'incendie de sa maison.

Voilà c'est tout !

Dessin de Davis Louie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire