Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

mardi 11 novembre 2014

Histoire vraie : potier grec

Certains potiers de la Grèce antique, imprimaient leur marque dans le fond de vase au col très long. Ils utilisaient un poinçon à long manche pour marquer la terre crue à la base intérieure du vase. Ainsi quand la cruche était brisée on pouvait lire "le  beau vase que vous venez de briser se retrouvera intacte chez Angelopoulos, potier auprès du temple de Poséidon."
Des artisans agissaient aussi d'une manière singulière, Sur les masses de guerre, ou les balles des fronde, ils gravaient à l'envers une inscription du genre : "j'ai été tué par Myrias" ou "Tu vises bien" ou encore " je suis plus laid mort que vivant". L'inscription en creux (en négatif) était répétée sur toute la surface de l'arme afin que le coup imprime systématiquement la chair de la victime à l'endroit ( en positif) !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire