Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

vendredi 29 juillet 2016

L'aphorisme de la semaine

La canicule me pousse à boire
et après on dit que c'est de ma faute.
(Balthazar Forcalquier)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire