Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

lundi 23 janvier 2017

Simple et sympa comme Thouars

Une histoire simple dans une ville agérable :

Le papa, de bon matin, oublie sur le trottoir le sac de son bambin et va conduire le bébé chez sa grand-mère, laquelle constate que manquent les vêtements et les changes, sous l'oeil embarrassé du papa déjà en retard au boulot.
Entre temps, une dame trouve le sac sur le trottoir ; elle aurait pu passer son chemin dans la plus complète indifférence. Mais non, elle prend la peine de le porter jusqu'à la mairie avant qu'il ne pleuve. Là, le standardiste aurait pu poser le sac dans le coin des "objets trouvés" et l'oublier pendant un an et un jour. Mais non, le standardiste prend la peine de chercher s'il trouve une identité dans le sac. Il voit le nom d'une nounou agréée. Il aurait pu en rester là, mais non. Il prend la peine de l'appeler, et de lui dire qu'on a trouvé le sac du petit Lulu. La nounou dit qu'en effet elle accueille parfois l'enfant et donne le numéro de téléphone du papa. Le standardiste qui a d'autres chats à fouetter aurait pu appeler dans la semaine suivante, mais non, il a téléphone sans tarder au père. Et c'est ainsi que le sac a été retrouvé en moins d'une demi-heure. Lulu a pu conserver ses fesses au sec.
Voilà tout.
C'est à Thouars une ville où les gens sont gentils et attentifs.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire