Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

mercredi 4 janvier 2017

Par la Poste



On écrit à Balthazar :
Le substitut du procureur à Poitiers raconte dans le journal : « J'ai eu à examiner le cas d'un garçon que ses parents voulaient appeler Kiwi. Réflexion faite, je n'ai pas saisi le juge pour ne pas faire de discrimination. Après tout, il existe bien des filles qui s'appellent Prune. » J'ai bien compris que les prénoms fruitiers étaient acceptés. Pour mont futur enfant j'hésite entre : clémentine, gratte-cul, ou reine-claude.

Réponse : je vous conseille un fruit à noyau, parce qu'un enfant à pépins sera plus difficile à élever.



 

2 commentaires:

  1. Ouai et pour éviter les frais de toubib choisissez un fruit à coque exemple noix de coco.

    RépondreSupprimer
  2. Moi, je choisirai un fruit à noyau pas trop gros, genre Mirabelle. C'est joli et plus facile à digérer ... Alors que Noix de coco, avec la coque, ça peut poser soucis!

    RépondreSupprimer