Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

mercredi 23 mars 2016

Quand les cigares y chang’ront d’bouches

Quand les cigares y chang’ront d’bouches
Quand les stars elles chang’ront de mains
Quand la bonne soupe elle chang’ra d'louches
Qui qui sera dans le bottin ?

Quand les gibus y chang’ront d’têtes
Quand les bagouses elles chang’ront d’doigts
Quand l’homard y chang’ra d’fourchettes
Les employés, on s’ra les rois

Y faudra plus nous négliger
C’est nous qu’on s’ra les PDG

Remarquez, même en Rockfeller
J’rest’rai quand même fils d’ouvrier
Qu’un employé à bas salaire
C’est une chose à pas oublier
Oui mais

Mais quand nos cœurs chang’ront d’chaumières
Que les s’crétaires chang’ront d’genoux
Qu’les sofas y chang’ront d’derrières
Qui c’est-y qui chang’ra d’biniou ?

Quand les Rolls chang’ront d’cartes grises
Quand Maxim’s y chang’ra d’clients
Quand les smokings chang’ront d’valises
Alors là, dis, les gentlemen

Y faudra plus nous négliger
C’est nous qu’on s’ra les pédégés

Quand les cigares y chang’ront d’bouches
Quand les stars elles chang’ront de mains
Quand la bonne soupe elle chang’ra d'louches
Qui qui sera dans le bottin ?

Quand les gibus y chang’ront d’têtes
Quand les bagouses elles chang’ront d’doigts
Quand l’homard y chang’ra d’fourchettes
Les employés, on s’ra les rois

Y faudra plus nous négliger
C’est nous qu’on s’ra les PDG
Les PDG

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire