Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

dimanche 23 octobre 2016

Histoire de poète


Et comme tous les poètes Clément avait des idées fantasques et des amours contrariées. Il n'avait jamais commis de ces péchés réservés que seuls les papes et les évêques peuvent absoudre : il n'était pas franc-maçon et ne s'était jamais battu en duel. Il buvait peu et absorbait chaque soir son julep. Un bon petit poète en somme.

Quand une fleur poussa sur sa tête il n'en fut pas étonné car les poètes ont, en eux, des bouquets qui méditent. Et leur cervelle est un terreau. Cette fleur avait le parfum de la brillantine, cela nous amusa beaucoup.

Las de cette fantaisie horticole, Clément eut recours à un puissant désherbant, et depuis, son inspiration est stérile. C'est bien triste.

 

1 commentaire:

  1. La fleur sur la tête s'est muée en poil dans la main.

    RépondreSupprimer