Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

mercredi 26 octobre 2016

Ah ça fait plaisir !

Je relisais il y a peu François Augérias que j'aime tant, voici ce qu'il dit de Picasso dans "Le Voyage des Morts" : 
"l'art de Paris - cet infâme abâtardissement de tous les styles - ne tenait pas vraiment devant les vrais visages des dieux ; un fétiche est infiniment plus émouvant qu'un Picasso, l'un a une âme, l'autre n'en a pas ; l'un relève d'une profonde méditation, l'autre d'un jeu rapide, inadmissible ; qu'on ait permis à cet ouvrier de Barcelone de toucher à tous les arts sauvages sans rien y comprendre n'est pas précisément à la gloire de l'Europe" .
Ah! oui j'applaudis !

Picasso : "un jeu rapide, inadmissible"

"Le vrai visage des dieux dans l'art sauvage" :


 

2 commentaires:

  1. PROVOCATEUR parfois PITOYABLE SECTAIRE et,en ce cas,IGNARD.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En matière d'art -comme en tout domaine- l'avis de la majorité n'est pas forcement ni la vérité ni le meilleur.
      Aimer ou non Picasso me parait tout aussi respectable: chacun son ressenti. Et ceci ne change pas la face du monde.
      L'agression -même verbale- ne fera changer d'avis personne, risque seulement d'attiser les inimitiés.

      Si j'ai pris à tort le commentaire de Cajo au premier degré, alors je retire ma réponse et je souris ...

      Supprimer