Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

lundi 8 août 2016

Thé noir



J'ai enfilé mon jean tuyau de poêle et chaussé mes Paraboots ( le modèle semblable à celui de Pete Seeger sur une vieille pochette de disque à fond vert). Chemise à carreaux, et duffle coat. J'ai enjambé mon vieux vélo et j'ai filé dans la ville.

Elle m'attendait et sa bouche avait le goût délicat du lait.

Sur la platine, on a mis "Waves" de Kolbe et Ilenberger, un disque venu d'Allemagne avec une pochette toute noire.

Nous buvions du thé sombre avec des pointes blanches dedans.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire