Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

mercredi 3 août 2016

Le Mâchecouille



Les soirs d'obscures nuits, quand la lune est cachée par les nuages inconséquents, on peut deviner, du côté "d'Argentine", près de Thouars, un être étrange. Les gens l'appellent le "Mâchecouille".
Jamais personne n'a pu le capturer. Lieutenants de louveterie médaillés et braconniers experts en lacets sont toujours revenus bredouilles de leurs traques.
Un jour, l'on trouva un cadavre de Mâchecouille, déjà bien avancé. On le plongea dans la glace, et la maréchaussée l'escorta jusqu'à Paris. A l'académie. On n'en sut guère plus. Le "Mâchecouille " avait été écrasé par la roue d'un tilbury. Son estomac était vide.Son mufle était d'une tristesse infinie.


"Il n'a qu'une et unique jambe" constata le légiste.
C'est tout.
Ah, si ! On sait que le "Mâchecouille" est boiteux, et qu'il est un lointain cousin du "Morbite" dont on ne sait rien non plus. Seulement qu'il vit - peut-être - en Thouarsais à l'extrême limite du Bressuirais.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire