Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

dimanche 27 août 2017

Peut mieux faire


Lu dans le "Courrier de l'Ouest "du 24 août. Juste à côté de Thouars. Un exhibitionniste à Sainte-Verge ! Ce type manque d'imagination alors qu'à un jet de pierre de là il y a la commune de Saint Martin de Mâcon et son lieu dit "Bandouille"


Cela aurait eu plus d'allure quand même !

"Il commence bien le blog ! ça promet !" couine Josiane Birdat

Josiane Birdat ( lire les chroniques noires à Thouars éditions Geste et la suite "Calibres")
extrait :
"La rue Saint-Médard était en plein cœur de la ville, le cœur fatigué d’une cité qui s’était beaucoup dépensée jadis. Avec le temps, les façades avaient pris la teinte terne et marbrée des grands malades au seuil des soins palliatifs. Le pavage disjoint et taché avait été pimpant c’est sûr, mais quand ? Personne ne se souvenait vraiment. La vie quittait peu à peu cette artère qui s’épuisait et séchait par plaques. De grands espaces de vitrines aveugles ponctuaient la marche de Balthazar. Il poussa la porte du magasin à l’enseigne « Droguerie Générale ». Dans la pénombre, Josiane Birdat tricotait, enveloppée dans son peignoir. Elle économisait sur l’électricité et le fuel. Elle économisait sur tout, même sur la savonnette. L’avarice est la seule passion qui ne coûte rien. Elle l’accueillit avec chaleur (ce qui ne coûte rien)."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire