Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

lundi 22 mai 2017

Bouquin dans les bouquets

A Saint-Jean-de-Thouars, chaque année, nous attendons avec impatience le printemps et les décors qui agrémentent les espaces verts. Cette année il y a ça :


Le bonhomme lit un bouquin : "Tendre est la nuit" de Francis Scott Fitzgerald.
"Tendre est la nuit " est l'histoire de la décomposition d'un être fait pour être aimé, trop romantique pour pouvoir résister à son époque , trop tendre, malgré son apparente désinvolture, pour savoir sagement vieillir. 
Pourquoi ce choix ? Certainement pour signifier, j'imagine, que  la fleur est si fragile qu'elle ne saura pas vieillir. Pire même :  elle a besoin de la décomposition ( à son pied ) pour donner toute sa pleine splendeur.
Les jardiniers de Saint-Jean sont épatants ! 
Et puis, en l'occurrence,  c'est moins cruel que "le pot de terre et le pot de fer" de La Fontaine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire