Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

dimanche 4 septembre 2016

De quoi pleurer



Voici une bombe lacrymogène en vente dans toutes les bonnes boutiques pour faire face à l'imprévu : un chien agressif, une belle mère insupportable, un enterrement qui n'arrive pas à émouvoir.

On remarque dans le mode d'emploi qu'elle doit être dirigée vers l'agresseur ou l'émeutier... L'agresseur d'accord, mais pourquoi l'émeutier ! L'émeutier c'est celui qui porte en lui la Révolution, celui qui fait avancer le monde ! Il n'est pas question de le faire pleurer il a déjà eu assez de peine comme ça, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle il descend dans la rue !


1 commentaire:

  1. L'étymologie du mot "émeute" est charmante. De l'ancien français 'esmeu', participe passé de 'émouvoir' et avec l'influence de 'meute', issu du latin 'movere' «mouvoir»". L'émeute, c'est mouvoir et émouvoir.

    RépondreSupprimer