Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

dimanche 22 mai 2016

Debout (7 ... reprise)

Les anarchistes considèrent-ils le suffrage universel comme la meilleure manière d'agir ? Certes non ! Le suffrage universel tel qu'il est pratiqué est une duperie ! C'est une parfaite illusion ! Oh oui, c'est mieux que la dictature pure, mais c'est très loin d'un idéal.

Comment confier son pouvoir pendant plusieurs années à quiconque ?

Par exemple : un maire élu ne peut pas être démis de ses fonctions s'il n'a pas commis de délit. Je l'ai vu plusieurs fois. Le voilà contesté dans son conseil municipal, mis en minorité, le budget n'est plus voté ... Le préfet intervient expédie les affaires courantes : salaire du cantonnier, du chauffage de la mairie, des indemnités des élus. Le préfet incite le maire à démissionner, mais si celui-ci ne veut pas, il peut rester ainsi jusqu'à la fin de son mandat. Isolé certes, mais élu !


Donc les anarchistes ne participent à cette mascarade. Ou bien ils votent noir !

Ils ne veulent pas , comme disait Jean Grave, que l'Etat fixe le salaire de l'ouvrier, car accepter cela c'est reconnaître de facto à l'Etat le moyen d'exister ! Il déclarait aussi " avec le suffrage universel vous n'aurez que des moutons de Panurge, des hommes qui ne penseront que par leur député, vous aurez à compter avec tous les ambitieux. Au lieu d'aller bêtement à l'hôtel de ville lors d'une révolution, pour y proclamer un gouvernement, il faut y aller pour fusiller ceux qui tenteraient de s'y établir."

C'est alors qu'en 1876, l'insurrection fut proclamée et plus encore " la propagande par le fait", comme l'appela Paul Brousse.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire