Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

samedi 14 mai 2016

Debout (2... reprise)

Anarchie ? Ah oui ! (4)

Louis Grandclerc allongea ses jambes, et au bout il y avait ses pantoufles, comme on a déjà dit hier en expliquant pourquoi. Peut-être avez-vous pleuré un peu, c'est normal, moi aussi.

 Louis Grandclerc va nous parler d'anarchie et il sait de quoi il cause. Anarchie est d'abord un mot curieux qui commence par la première lettre de l'alphabet et se termine par cette syllabe assez ordinaire, comme si la belle promesse finissait dans la fange. Il est vrai que ses ennemis n'ont pas cessé de la traîner dans la boue. Mais ceux qui l'ont approchée savent qu'elle porte en germe les plus belles promesses, les idées les plus enivrantes. Comme le mot liberté.

Je pourrais ici vous renvoyer à l'encyclopédie anarchiste de Sébastien Faure (http://www.encyclopedie-anarchiste.org/) qui dit que l'anarchie est
un régime social d'où sera bannie, en droit et en fait, toute idée de salariat et de salarié, de capitaliste et de prolétaire, de maître et de serviteur, de gouvernant et de gouverné.

On conçoit que, ainsi défini, le mot « Anarchie » ait été insidieusement et à la longue détourné de sa signification exacte, qu'il ait été pris, peu à peu, dans le sens de « désordre » et que, dans la plupart des dictionnaires et encyclopédies, il ne soit fait mention que de cette acceptation : chaos, bouleversement, confusion, gâchis, désarroi, désordre.



" On dit, enfin ce qui ne savent pas... disent que nous, les anarchistes, sommes des utopistes. Mais si c'était vrai, pourquoi ferions nous si peur aux états ? Or, savez-vous, que les anarchistes sont parmi les plus punis, les plus emprisonnés, les plus exécutés. Nous ne sommes rien, mais nous sommes redoutés par ceux qui détiennent le pouvoir. Il vaut mieux être ministre qui détourne de l'argent ou élu qui vend des médailles qu'un anarchiste. Mais nos ambitions ne sont pas les mêmes et je n'envie pas les fripouilles, mon camp c'est celui des rêveurs" dit Louis Grandclerc

 

1 commentaire:

  1. "utopie d'aujourd'hui réalité de demain"
    voir/lire/consulter en ligne:"les sentiers de l'utopie"

    RépondreSupprimer