Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

mercredi 2 décembre 2015

Salauds d'ouvriers


Il y a des patrons pour lesquels verser un salaire est un "crève-coeur", on ne le donne qu'à travers un misérable guichet en faisant la grimace. Ah ces salauds d'ouvriers à qui on donne du travail et en plus il faut les payer !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire