Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

mardi 22 décembre 2015

Conte express : le long hiver

En général les préparatifs débutaient le 23 septembre au matin. Les femmes faisaient les lits après avoir secoué les édredons aux ultimes chaleurs de l'été sur le déclin, les hommes achevaient les  travaux en cours et fermaient les volets, éteignaient les feux dans l'âtre, les enfants embrassaient leurs parents. Et tous allaient se coucher.
Quand je dis tous, je veux dire l'humanité entière. Ainsi commençait la longue, la très longue nuit d'hiver. Ici l'humanité hibernait. Durant les mois de neige et de gel personne n'arpentait plus les rues que des meutes de loup, quelques ours et de minuscules et audacieux rongeurs. L'humanité rêvait douillettement au lit dans cette nuit de plusieurs mois.
Au printemps, en général le 12 mai, les premiers levés ouvraient les volets en bâillant. Les femmes allumaient le feu et préparaient les tartines, quelques enfants paresseux traînaient jusqu'au 18 mai, rarement au-delà.
"Avez-vous bien dormi cet hiver ? " demandait-on au voisin qui répondait " comme un loir, à part une petite insomnie de quelques jours en décembre, mais cela n'a pas duré, je ne me suis même pas levé."
Le beau soleil allait dans le ciel, et l'on pouvait vivre en dormant fort peu durant l'été.
Un jour le menuisier inventa le ski. Il nous fit bien rire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire