Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

dimanche 8 novembre 2015

Vézelay comme vous ne l'avez jamais vue (8)

Voici une visite guidée de Vézelay, mais une visite insolite comme on n'en fait jamais, la vérité est trop brutale.



Voici, nous dit-on, la tentation de Saint-Benoit. Le demon lui présente une jolie femme. Hou ! Comme c'est osé ! Pour apaiser son sang Benoit alors va se jeter nu dans les orties et les ronces, et renonce ainsi à la chair.



Il faut vous dire la vérité. Le monstre qu'on voit là au milieu c'est un gros patron, on le reconnaît bien, il est laid et il a mauvaise haleine, d'ailleurs en face le gars du syndicat mais la main devant son nez.
Voici donc la scène : un infâme patron veut enlever une belle ouvrière ( on devine pourquoi ), elle recule et pleure,  alors il la tient avec ses deux mains pour l'emmener. Heureusement sur sa route se dresse le syndicaliste avec le code du travail dans la main. Lequel code spécifie en son article B 12/ 4571 : " le droit de cuissage est aboli".
Encore une fois rappelons que les chapiteaux des églises - et ici à Vézelay ils sont magnifiques - étaient destinés à éduquer le peuple qui n'avait pas accès aux textes.
On me demandera quel est le syndicat majoritaire à l'époque ? Je l'ignore hélas, mais sûrement pas la CFTC ( trop catho) ni la CFDT ( trop molle).


1 commentaire:

  1. Quand tu auras terminé l'opération vérité sur Vézelay, je te suggère une autre opération vérité sur le temple hindou/indien de Khajuraho.

    RépondreSupprimer