Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

lundi 12 octobre 2015

Jules écrit à Nadine Morano

Bonjour Mme Morano,
Comme beaucoup, je vous soutiens contre les bien-pensants.
Continuez de dire ce que les racistes disent tout haut.
Continuez d'incarner une droite vulgaire et décomplexée des idées extrémistes.
Continuez votre Oeuvre, vous ne pouvez faire que du bien à la gauche, mais malheureusement aussi au Front national...
Courage Nadine ! On a besoin de gens comme vous pour continuer de nous énerver, nous outrer et nous dégoûter de vos discours au mieux très maladroits, au pire nauséabonds...


Nadine Morano, relayée par sa machine politique répond. On jugera de la pertinence du propos qui fait suite au précédent lequel, pourtant, était sans ambiguïté.




Bonjour,

Je vous remercie très sincèrement de votre message auquel je suis profondément sensible !

Comme vous, je ne peux me résoudre à la dictature de la bien-pensance en France où le débat démocratique est confisqué.

Je ne savais pas que citer les propos du Général de Gaulle susciterait un tel lynchage médiatique et une telle hystérie chez mes "amis (sic)" politiques qui font hélas, le jeu de nos adversaires.

Voici le texte exact, extrait de son livre « Mémoires d’Espoir » page 181, évoquant l’Europe : « C’est ce que nous allons faire sur le vaste champ de l’Europe. Pour moi j’ai de tous temps, mais aujourd’hui plus que jamais, ressenti ce qu’ont en commun les Nations, qui la peuplent. Toutes étant de même race blanche, de même origine chrétienne, de même manière de vivre, liées entre elles depuis toujours par d’innombrables relations de pensée, d’art, de science, de politique, de commerce, il est conforme à leur nature qu’elles en viennent à former un tout, ayant au milieu du monde son caractère et son organisation »

On me reprocherait d'avoir blessé des gens...c’est surtout ceux qui ont manipulé ma phrase qui ont blessé ! Car chez ceux qui ont suivi l’émission, j’en doute d'après les nombreux commentaires qui me sont parvenus, il me semble donc avoir été claire. Je n’ai jamais dit que les Français étaient de race blanche, c’est une différence majeure ! Notre communauté nationale est composée de ses habitants quelles que soient leur couleur, leur origine, leur histoire, leur croyance.

Mais affirmer que le peuple de France aujourd’hui est en majorité de type blanc ou de couleur blanche choisissez le mot que vous voulez… n’est pas une offense faite à qui que ce soit, c’est une réalité factuelle que chacun peut comprendre ! Vous voyez bien que c’est l’interprétation et la manipulation grossières de mes propos qui ont pu blesser.

J’ai besoin de vous et dans la perspective de proposer un véritable projet pour la France, j’ai créé le Rassemblement Pour le Peuple de France.

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez adhérer ou faire un don au RPPF que je préside en cliquant ici :

http://www.rassemblementpourlepeupledefrance.com/

Vous pouvez également me transmettre l’ensemble de vos coordonnées, votre adresse postale et numéros de téléphone afin de suivre mon actualité et recevoir toutes les informations utiles.

Sachez enfin que je ne renierai jamais mes convictions encore moins sous la menace de me retirer un poste.

Vous pouvez compter sur moi pour porter la voix du peuple de France.

Pour terminer vous pouvez retrouver mon intervention dans les 4 Vérités sur France 2 en cliquant sur le lien suivant :

https://www.facebook.com/Nadine.Morano/videos/vb.69361265792/10153006487030793/?type=2&theater

Fidèlement Nadine MORANO

4 commentaires:

  1. J'hésite à faire un don à son parti. Ça doit être déductible des impôts, comme pour le Téléthon.
    En même temps, je ne paye (malheureusement) que très peu d'impôt...

    RépondreSupprimer
  2. Jujules de chez Smith, c'est toi qui est l'auteur de cette lettre? Elle aurait au moins pu t'envoyer une photo dédicacée! Sinon belle réponse de sa part, bien à côté de la plaque :-D

    RépondreSupprimer
  3. Ben, peut-être que Nadine ne sait pas lire, ou ne comprend pas ce qu'elle lit.

    RépondreSupprimer
  4. Elle a une pensée vaseuse : plus elle s'explique, plus elle s'enfonce.

    RépondreSupprimer