Les archives de ce blog sont à voir sur "Sapristi Balthazar over-blog.com"

lundi 5 janvier 2015

Conte express : pour Jésus


Quand elle suivit le catéchisme, elle tomba en amour. Jésus était celui pour lequel sa vie était vouée. Elle entra dans les ordres où elle vécut les privations, les frustrations, les mesquineries, les ladreries. Jamais, sous le voile, elle ne trouva l'amour divin, cette sorte de passion si fine qu'elle enflamme sans brûler. Elle renonça, laissant chez les bonnes sœurs toute sa fortune (elle en avait fait don en entrant dans son ordre) sous la règle Saint Sulpicienne qui interdit certes les honneurs, mais pas les ors...
Elle loua une soupente et se cloua par amour.




(photo Francesca Woodman)

Ah ! je vous entends : comment se clouer les deux mains !
Vous êtes lecteurs(trices) de peu de foi.
Brisons là.

1 commentaire:

  1. Pourquoi la foi ? Les antipodistes, ça existe !

    Valarcy

    RépondreSupprimer